Archive pour juin 2014

jean-baptiste-se-souvient-de-ce-jour-tragique...le-15-juin-1944

Témoignage

Jean-Baptiste Poupiot, frère de Marcel, pendu par les Allemands, le 15 juin 1944, se souvient des tragiques événements survenus ce jour-là. Il avait tout juste 19 ans.

Le 15 juin 1944, une compagnie militaire allemande est arrivée, à Laurenan, conduite par des cultivateurs finistériens, en voiture hippomobile. Cette compagnie se rendait sur le front de Normandie.

Deux militaires allemands sont venus voir mon père, maire de la commune de Gomené, pour qu’il nomme d’autres cultivateurs, pour remplacer les Finistériens, afin de les conduire à destination. Mon père a alors envoyé mon frère, Marcel, prévenir quelques cultivateurs de se rendre, à 15 h, à Laurenan.

Personne n’était au rendez-vous fixé. Deux militaires sont alors revenus à Gomené, chez mon père, pour obtenir des informations. Ils se sont assis à table, en attendant la réponse. Soudain, deux individus armés entrent chez nous, en criant « haut les mains ». Toutes les personnes présentes, y compris plusieurs clients du commerce de mon père, ont levé les bras. Ces deux individus, patriotes, ont tiré en direction des deux Allemands, puis sont partis. Un Allemand a été blessé au pied, l’autre n’a pas été atteint.

Les deux militaires allemands sont repartis à pied. À Roquetton, ils ont demandé, à M. Rocaboy, de les conduire, en voiture à cheval, jusqu’à Laurenan. Je me suis dit qu’il allait y avoir des représailles. J’ai donc décidé de partir vers Ménéac, avec deux amis.

Avant notre départ, j’ai dit à papa de prévenir mon frère Marcel de nous rejoindre. Marcel n’a pas voulu : « Je reste, dit-il, les Allemands ne peuvent rien, car j’ai accompli la tache demandée. » La compagnie allemande est arrivée au bourg de Gomené en chantant.

Sur leur trajet, ils avaient pris les frères Posnic en otage, qui ont marché les bras en l’air jusqu’au bourg. Arrivés à Gomené, les Allemands ont pillé notre maison, puis ont entassé des fagots et y mirent y le feu.

Certains militaires ont escorté Marcel pour se procurer une échelle et une corde. Ensuite, ils ont rassemblé tout le village, y compris le curé. Les Allemands criaient : « Bourgmestre et ses deux fils, terroristes ! » Sous les yeux des habitants, ils ont pendu Marcel, ainsi qu’un autre jeune, Edmond, de Blaye, venu en vacances, à Gomené.

Les Allemands sont ensuite repartis vers Laurenan, toujours en chantant, sans aucun regret. »

la-communaute-de-communes-est-au-service-des-habitants

Régine Angée, présidente de la communauté de communes Hardouinais-Mené, et Isabelle Le Gall, directrice générale des services, ont présenté le rôle et les perspectives d’avenir de la communauté de communes, au conseil municipal.

La communauté de communes est née, il y a vingt ans d’une réelle culture du travail ensemble, concrétisée par un slogan « réussir ensemble » avec un axe de développement phare : le développement économique.

Le développement de l’attractivité est le fil conducteur des différentes actions qui ont été menées en favorisant la création d’emplois pour attirer de nouveaux habitants et répond aux besoins de ceux-ci.

Vingt-cinq entreprises sont implantées sur les 64 hectares des six parcs d’activités de la communauté de communes pour un total de 515 emplois. La solidarité a aussi été encouragée en prenant en charge de nouvelles compétences avec l’action sociale (portage des repas à domicile, maison médicale, pôle médico-social).

La voirie d’intérêt communautaire, l’aménagement de l’espace, la protection de l’environnement et le développement sportif culturel et touristique font aussi partie des six compétences de la communauté de communes.

C’est ainsi que le relais parents assistants maternels, la halte-garderie, le programme de réussite éducative, le point info jeunesse, le réseau des médiathèques, l’école de musique sont gérés ou financés par la communauté de communes.

« Suite aux annonces relatives à la réforme territoriale, réfléchir ensemble à notre avenir, sera un des enjeux de cette mandature avec la mise en place d’un schéma de mutualisation dans un contexte de diminution des dotations de l’État. »

Préparer l’ouverture du pôle médico-social (début 2015) et travailler sur la communication autour de ce projet ; poursuivre le travail relatif aux projets d’entreprises sur les six parcs d’activités et sur le volet commerce artisanat et tourisme ; réfléchir à la mise en place de politiques d’habitat et jeunesse ; poursuivre la réflexion sur la mise en place des rythmes scolaires, suivre et accompagner la mise en oeuvre du très haut débit sera les autres enjeux de ce début de mandature.

C’est ainsi que Régine Angée souhaite que le plus grand nombre d’élus municipaux participent aux commissions de la communauté de communes afin d’enrichir les débats et permettre une meilleure appropriation de l’action publique communautaire par l’ensemble des élus.

des-cours-de-zumba-en-septembre

 

Vendredi, l’association Country-rock and Roll a organisé une zumba-party, à la salle des fêtes. Soixante-dix personnes sont venues découvrir cette nouvelle activité dans la commune.

 

Au regard de la demande, des cours seront proposés chaque vendredi, à 20 h, à partir de septembre. Les cours de danse country continueront le mardi, de 19 h 30 à 20 h 30.

A l’occasion du 70ème anniversaire des évènements tragiques qui se sont déroulés à Gomené le 15 juin 1944, la Municipalité a décidé d’organiser une cérémonie, qui aura lieu :

 DIMANCHE 15 JUIN 2014 à 10 H 30 – Place du 15 juin 1944

Programme :

–         A 10 h 30  assemblée de prières à l’église pour les victimes de toutes les guerres

–         Suivie d’un dépôt de Gerbes au Cimetière et Place du 15 juin 1944, en hommage à Marcel Poupiot et Edmond de Blay de Gaix, victimes de la

barbarie allemande

–         Lecture du récit de cette tragique journée du 15 juin 1944

–         A l’issue, vin d’honneur offert par la Municipalité de Gomené

TOUTE LA POPULATION EST INVITEE A PARTICIPER A CETTE CEREMONIE DU SOUVENIR.

 

 

Sans titreLes dirigeants, les joueurs et les supporters se sont réunis afin de dresser le bilan de la saison du club de football de Laurmené.

L’équipe B finit 2e du championnat de division 4, derrière la bonne équipe de Langast. Jean-Luc Jouano, le président, a cependant souhaité « un peu plus d’assiduité aux entraînements et un comportement respectueux et irréprochable vis-à-vis de l’arbitrage ».

L’équipe A a atteint ses objectifs en se maintenant en division 1. Elle termine 8e. « Nous avons réalisé une bonne première partie de saison, mais la 2e a été plus laborieuse. »

Philippe Gicquel et Patrick Dulin, arbitres de touche ; Patrick Raffray, Erwan Carissan, Dominique Chassard, Michel Thébault, Claude Urvoy et Maryvonne Dinet ont été félicité pour leur investissement au service du club.

De nouveaux joueurs vont renforcer l’équipe la saison prochaine : Florian Recoursé, Jimmy Vaudelin et quelques autres. « Je salue le travail de David Ecobichon, l’entraîneur, qui a effectué un excellent travail. » Celui-ci a indiqué qu’il souhaitait faire une pause.

Depuis plusieurs mois, le club recherche un nouvel entraîneur dont le nom sera dévoilé lors de l’assemblée générale du club. Vincent Mesgouez, responsable de l’école de football, a indiqué qu’il était très satisfait de la première année de fonctionnement de l’école de football. 19 enfants la fréquentent, sous la conduite de Vincent Mescouez et Cédric Marteil.

« Notre objectif est d’augmenter les effectifs et d’apporter toujours plus de plaisir aux enfants tout en leur inculquant les bases du jeu collectif qu’est le football ainsi que le respect des autres ».

Le tournoi du club se déroulera le dimanche 22 juin, à 10 h, à Laurenan et l’assemblée générale se déroulera le vendredi 20 juin à 20 h, à Gomené.