Les élus et les porte-drapeaux devant le monument au mort.

Dimanche, la cérémonie cantonale du 100e anniversaire de l’Armistice était organisée par le Souvenir français et les municipalités de Gomené et Illifaut. Après la messe célébrée par le père Gabriel et animée par les Baladins, la cérémonie s’est poursuivie au monument aux morts.

Isabelle Goré-Chapel, conseillère départementale, Mickaël Leveau et Dominique Viel, maires, ont retracé les événements de la Grande Guerre. Les enfants de l’école du Ninian ont lu des lettres de Poilus. Des membres de l’école de musique ont interprété La Marseillaise. Marcel Gaudin et Georges Fillatre, président de l’Union des anciens combattants, ont rappelé le nom des morts pour la France de l’année 1918 pour les deux communes. À chaque nom cité, une colombe en papier et un drapeau ont été plantés dans le sable.

A l’occasion du centenaire de l’Armistice, une exposition sur la Grande Guerre, a été mise en place par l’association cantonale du Souvenir français.

Dominique Viel, maire, a salué l’association qui, depuis 2014, propose une exposition par itinérance mémorielle dans les différentes communes du canton : en 2014, à Merdrignac, sur la déclaration de la Grande Guerre ; en 2015, à Saint-Vran, sur la guerre des tranchées ; en 2016, à Loscouët-sur-Meu, avec la bataille de Verdun ; en 2017, à Mérillac, avec l’arrivée des Américains et le chemin des dames ; et, en 2018, à Illifaut, avec l’Armistice.

Le maire a exhorté les jeunes a ne pas oublier cette guerre. L’exposition présente de nombreux documents et objets authentiques, comme des cahiers d’enfants, des tenues de soldats, des objets fabriqués par les soldats dans les tranchées.

Jusqu’au 16 novembre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h, à la salle des fêtes.

Les commentaires sont fermés.