Des consignes non respectées

Face aux informations qui circulent, les élus municipaux expliquent « qu’il ne s’agit en aucun cas d’une expulsion, mais bien de la fin d’un bail arrivant à échéance. Il a été décidé à l’unanimité de ne pas le reconduire en considérant que les consignes qui avaient été clairement exposées aux gérants, il y a un an, n’ont pas été respectées (des consignes imposées à la suite de plaintes contre le bruit et l’entretien des bâtiments). »

Prenant en considération le fait qu’il s’agisse d’une famille, le conseil municipal a tenu à informer les gérants de sa décision rapidement, soit plus de quatre mois avant l’échéance.

« Même si l’on peut comprendre le mécontentement des gérants actuels, il est souhaitable pour tout le monde que ce départ se fasse dans le respect de chacun ».

Afin d’assurer le service public souhaité par la municipalité au sein du Pub Follette, un appel à candidature sera prochainement lancé.

les-elus-ont-decide-de-ne-pas-renouveler-le-bail

 

Rappelons que le Pub Follette est le dernier commerce de la commune. Les différentes municipalités l’ont soutenu en faisant des travaux pour un montant de près de 300 000 € afin qu’il soit un lieu de services à la population et d’échanges entre les générations.

Dimanche, l’équipe fanion recevait Trémorel dans le cadre du championnat de football. Les joueurs de Laurmené l’ont emporté sur un score de 2 à 0 et jouent toujours les premières places de son championnat. L’équipe B s’est imposée à Trévé sur un score de 8 à 0, et se classe deuxième de son championnat. Samedi 15 avril, l’équipe A jouera en quarts de finale de la coupe contre Le Foeil. Le club organise son tournoi annuel ledimanche 25 juin.

laurmene-remporte-le-derby-face-tremorel

Deuxième Conseil d’Ecole Année 2016 2017

assai 2Aide financière pour la mise aux normes des dispositifs d’assainissement non collectif

Loudéac Communauté Bretagne Centre vient de signer avec l’Agence de l’eau Loire-Bretagne une convention de mandat pour aider financièrement et accompagner les propriétaires pour la réhabilitation des dispositifs d’assainissement non-collectif.

L’Agence de l’Eau Loire Bretagne peut apporter une aide financière pouvant aller jusqu’à 60% du montant total de l’opération (devis étude de filière et travaux) avec un plafond de l’opération de 8 500 euros T.T.C. Cette aide peut être cumulative avec un éco-prêt à taux 0 et des aides de l’ANAH.

 

Qui est concerné par cette aide ?

L’attribution de cette aide est soumise aux critères de bases suivants :

– l’existence d’une installation d’assainissement non collectif (au minimum une fosse septique) et d’un rejet constaté à ciel ouvert,

– la réhabilitation ne se fait pas dans le cadre d’un permis de construire ou d’une acquisition réalisée après le 01/01/2011,

– L’habitation doit être construite avant le 9 octobre 2009,

– votre habitation n’est pas incluse dans le plan de zonage d’un assainissement collectif de votre commune.

A qui s’adresse-t-on ?

L’aide à la réhabilitation des systèmes d’assainissement individuel est réalisée par opérations groupées et animées par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) de Loudéac Communauté Bretagne Centre. Les demandes seront examinées par le SPANC et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne qui se prononceront sur leur recevabilité.

L’aide n’est pas soumise à des critères de ressources du foyer.

 

CONTACTS UTILES

Pour plus d’informations sur l’aide à la réhabilitation d’un assainissement non collectif, n’hésitez pas à prendre contact avec le Service Public d’Assainissement Non Collectif, 4-6, Boulevard de la Gare à Loudéac

Tel : 02.96.66.14.50

 

jean-baptiste-poupiot-maire-honoraire-est-decedeJean-Baptiste Poupiot, maire de 1971 à 1989, est décédé, samedi, le jour de ses 92 ans.

Le 21 mai 1947, il épouse Agnès Coquin, avec qui il a eu quatre enfants, Roland, Josiane, Anicette et Pierrick.

Le 28 mars 1971 à l’instar de ton père, il fait élire maire de Gomené et le restera pendant 3 mandats jusqu’en mars 1989. De mémoire collective, « Jean-Baptiste rendait service sans calculer et sans compter. Il rendait service, pour le plaisir de rendre service, et en 2015 en reconnaissance de son dévouement, il est nommé maire honoraire ».

Pendant ces années au conseil, il aura permis l’extension des réseaux électriques et de l’adduction d’eau. Il est à l’origine du grand chantier qu’a représenté le remembrement. Le terrain des sports, le goudronnage des trottoirs et de la place de la Mairie, la voirie. Voilà, entre autres, des réalisations qu’il a également menés à bien.

Ses obsèques ont été célébrées en l’église de Gomené, mercredi 15 mars 2017