Archive pour novembre 2018

Une douzaine de personnes a participé à l'assemblée générale.

Une douzaine de personnes a participé à l’assemblée générale.

Une douzaine de personnes a participé à l’assemblée générale de l’association Jazz à Gomené. Le bilan financier est équilibré et le bilan moral très satisfaisant, le stage de danse (Lindy-Hop) a rencontré un vif succès, ainsi que les concerts proposés et la convivialité était au rendez-vous.

L’équipe de Jazz à Gomené prépare, dès à présent, l’édition 2019 du festival qui se déroulera les 27, 28 et 29 juin, en association avec Salam France Liban pour le repas.

Contact : jazzagomene@gmail.com. Site : jazzagomene.fr. Facebook : Jazz à Gomené.

 

Les élus et les porte-drapeaux devant le monument au mort.

Dimanche, la cérémonie cantonale du 100e anniversaire de l’Armistice était organisée par le Souvenir français et les municipalités de Gomené et Illifaut. Après la messe célébrée par le père Gabriel et animée par les Baladins, la cérémonie s’est poursuivie au monument aux morts.

Isabelle Goré-Chapel, conseillère départementale, Mickaël Leveau et Dominique Viel, maires, ont retracé les événements de la Grande Guerre. Les enfants de l’école du Ninian ont lu des lettres de Poilus. Des membres de l’école de musique ont interprété La Marseillaise. Marcel Gaudin et Georges Fillatre, président de l’Union des anciens combattants, ont rappelé le nom des morts pour la France de l’année 1918 pour les deux communes. À chaque nom cité, une colombe en papier et un drapeau ont été plantés dans le sable.

A l’occasion du centenaire de l’Armistice, une exposition sur la Grande Guerre, a été mise en place par l’association cantonale du Souvenir français.

Dominique Viel, maire, a salué l’association qui, depuis 2014, propose une exposition par itinérance mémorielle dans les différentes communes du canton : en 2014, à Merdrignac, sur la déclaration de la Grande Guerre ; en 2015, à Saint-Vran, sur la guerre des tranchées ; en 2016, à Loscouët-sur-Meu, avec la bataille de Verdun ; en 2017, à Mérillac, avec l’arrivée des Américains et le chemin des dames ; et, en 2018, à Illifaut, avec l’Armistice.

Le maire a exhorté les jeunes a ne pas oublier cette guerre. L’exposition présente de nombreux documents et objets authentiques, comme des cahiers d’enfants, des tenues de soldats, des objets fabriqués par les soldats dans les tranchées.

Jusqu’au 16 novembre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h, à la salle des fêtes.

 

 

Samedi, 67 personnes ont participé au repas des plus de 70 ans organisé par la municipalité sur les 101 que compte la commune. Les doyens de la commune : Germaine Raulois née le 22 août 1921, Georges Chasseboeuf né le 4 mars 1925 et Lucie Chasseboeuf née le 25 février 1927 ont été mis à l’honneur par le maire et la commission vie sociale.

Samedi, 67 personnes ont participé au repas des plus de 70 ans organisé par la municipalité sur les 101 que compte la commune. Les doyens de la commune : Germaine Raulois née le 22 août 1921, Georges Chasseboeuf né le 4 mars 1925 et Lucie Chasseboeuf née le 25 février 1927 ont été mis à l'honneur par le maire et la commission vie sociale.

Les équipes de Laurmené et de Merdrignac avant le début du coup d'envoi du match.

Les équipes de Laurmené et de Merdrignac avant le début du coup d’envoi du match.

Dimanche, Merdrignac recevait Laurmené (Laurenan et Gomené) dans le cadre du derby de la Hardouinais. Les visiteurs ont dominé le match de bout en bout et se sont logiquemen imposés 2-0, grâce à un but de Francisco Ferreira à la 6e minute et un de Kévin Guyot à la 69e.

« Nous avons su presser au bon moment et rester bas sur nos temps faibles, a apprécié le président, Jean-Luc Jouano, président de Laurmené. Le match a été un peu haché par. Mais, c’était un derby. Il fallait être prêt sur les coups de pied arrêté et dans les duels. »