Archive pour la catégorie ‘Associations’

Les amateurs de caravelle au Cadran solaire.

L’association Bretagne Floride Caravelle club s’est réunie, samedi, au Cadran solaire. Dans les années 1960 la « régie Renault » lançait sur ses chaînes de production un modèle de loisirs, la Floride, qui s’est appelée ensuite la Caravelle. Elle s’introduit entre la Dauphine et, plus tard, la R8. « La voiture évoque le rêve, l’élégance, la fantaisie et le plaisir par sa ligne futuriste déclinée en coupé ou en cabriolet. 117 000 voitures sont sorties des usines Renault jusqu’en juillet 1968. Il doit en rester aujourd’hui 1400, dont 500 environ en état de rouler. C’est la raison d’exister du Bretagne Floride Caravelle club, un des clubs régionaux dédié à la Floride et Caravelle », explique Jean-Luc Le Meur, le président.

Ses 84 adhérents s’efforcent de maintenir en état ce patrimoine automobile par l’entretien et, parfois, la restauration complète et à l’identique à partir d’une épave. « Ainsi, ces voitures peuvent parader pour le grand plaisir du public. »

Contact. Tél : Jean Luc Le Meur, 06 85 71 47 10, 02 96 22 77 75.

Les chasseurs qui ont participé à l’assemblée générale.

La société de chasse a tenu son assemblée générale, samedi. Un panorama du lancement de la saison a été dressé. 75 perdrix vont être lâchées à l’ouverture et 75 autres au cours de l’année, ainsi que 200 faisans à compter de la mi-octobre.

Michel Dréano, le président, a insisté sur la sécurité : « L’objectif est de se protéger et de protéger les autres lors de la chasse et plus particulièrement lors des battues. Dans le règlement intérieur nous avons spécifié qu’il est interdit de tirer à hauteur d’homme par temps de brouillard ou de mauvaise visibilité. »

Une battue sera organisée le lundi 16 septembre, à 9 h. « Nous ferons des battues aux sangliers au regard de la peste porcine africaine. »

Le prix de la carte reste fixé à 70 €, celle des actionnaires à 275 € et celles des sociétaires externes à 135 €. L’ouverture de la chasse est programmée dimanche 15 septembre.

Le bureau : Michel Dréano, président ; Pascal Hervé, vice-président ; Pierrick Huet et Patrick Capogna, trésoriers ; Charlotte Capogna et David Desmoliens, secrétaires.

Les membres du conseil d’administration du Football-club Centre-Bretagne se lancent avec enthousiasme dans une nouvelle aventure autour de leur sport favori.

 

 

 

 

 

 

 

 

Source Ouest-France

Après deux années de réflexion, la création du nouveau club de football issue de la fusion des clubs de La Prénessaye, de Plémet, de Laurmené (Laurenan et Gomené) est actée.

Le Football-club Centre-Bretagne (FCCB) est né ! Les adhérents des clubs de La Prénessaye, de Plémet, de Laurmené de Laurenan et de Gomené ont validé la fusion, à l’unanimité, vendredi 21 juin 2019, lors de l’assemblée constitutive.

Le FCCB portera un projet ambitieux pour les prochaines années. « Unir nos forces et nos compétences va permettre de pérenniser le foot dans notre secteur. Cela nous a semblé la seule solution pour envisager l’avenir avec sérénité », explique Cyril Gallais, porte-parole des dirigeants.

Des atouts et des projets

La mutualisation des savoir-faire, des moyens financiers, techniques, logistiques et humains est l’atout principal de cette union. Le club pourra évoluer sur cinq terrains répartis dans les trois communes, dans la salle des sports de Plémet pour le futsal et sur les trois terrains « city » de Laurenan, Plémet et La Prénessaye.

Pour soulager l’équipe dirigeante, quatre commissions vont être créées dès la saison 2019-2020 : manifestations, sponsors et partenaires, communications, sportive.

Trois équipes seront engagées en championnat : l’équipe A jouera à Bodiffé en régionale 2, l’équipe B à Gomené en 1re division, l’équipe C à La Prénessaye en division 2 ou 3. Elles seront encadrées par deux entraîneurs diplômés : Jean-François Giffard et Frédéric Louesdon.

« Nous souhaitons maintenir les deux premières équipes dans leurs catégories la saison prochaine et assurer la formation des jeunes seniors pour leur permettre de passer au niveau supérieur ».

S’il y a suffisamment de joueurs, une équipe D, en division 4, pourrait aussi voir le jour en loisirs. Le club disposera de quatre arbitres officiels. À noter que les entraînements débuteront pour les seniors le 29 juillet au Chêne-Ossa, à Plémet.

Une école de foot labellisée

L’école de football, riche de 120 enfants, poursuivra ses actions au Chêne-Ossa, le samedi. « Notre objectif est d’avoir une école de football labellisée. Nous serons vigilants pour maintenir un niveau de formation pour les éducateurs. Par ailleurs, nous souhaitons créer un emploi aidé d’éducateur diplômé ». Ce poste ne sera d’actualité qu’en septembre 2020. Les U15 et U17 continueront d’évoluer dans le groupement des jeunes du Lié.

Neuf membres de chaque club historique composent le conseil d’administration. Le bureau : Jean-Luc Jouanno, président ; Hugo Guyot et Laurent Le Plénier, vice-présidents ; Jérôme Delahaye et Mathilde Fillatre, secrétaires ; Laëtitia Le Floch et Maryvonne Dinet, trésorières.

Les organisateurs du Festival Jazz à Gomené

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source article Ouest-France

Le jazz prend ses quartiers dans le Centre-Bretagne, du 27 au 29 juin. Embarquement pour un voyage artistique, musical et culinaire à quelques kilomètres de Loudéac (Côtes-d’Armor).

Le festival de Jazz à Gomené n’est pas à bout de souffle. La recette de son succès ? « C’est un petit festival à la portée de tous qui a su garder sa taille humaine », répond sans hésitation Monika Remon-Brunner, présidente de l’association organisatrice.

Au son du funk

Cette année, le festival marquera ses 17 ans d’existence. Et pas besoin d’innover pour séduire le public. Comme chaque année, le festival s’appuiera sur ce qui fonctionne : Faire danser les festivaliers ! Car « Oui, le jazz fait danser ! », poursuit la présidente. « Cette année ce sera au son du funk… » Aucune excuse pour les mauvais danseurs de ne pas s’y associer. Franco, danseur du groupe Soul & Pepper, animera un stage de danse, le samedi après-midi. Objectif : pouvoir effectuer quelques pas funky ou glissés au son de la soul et du funk produits par le groupe rennais Cut The Alligator.

Le festival invite l’oreille à la découverte… En préambule des concerts, le samedi, un rendez-vous atypique : celui de Thomas Jones, de Tea leaves, un jeune musicien issu de l’école de musique de Merdrignac. « Il partagera un exercice de guitare expérimentale. En jouant de la guitare à plat, cela produit un son vraiment inattendu », explique Monika Remon-Brunner.

Repas méditerranéen

Tradition oblige, participer au festival de Gomené, c’est aussi faire vibrer ses papilles en écoutant de la musique dans le jardin du presbytère. Mezze grec, moussaka, brioche tiède aux épices… Pour cette édition 2019, les organisateurs proposent un repas méditerranéen, cuisiné sur place. Autre point d’orgue de ces trois jours, la présence d’une jeune artiste peintre pendant toute la durée du festival. « Elle fera des croquis de musiciens et de l’ambiance du festival. Et invite les amateurs de dessins à la rejoindre. »

Du jeudi 27 au samedi 29 juin 2019, dans le bourg de Gomené. Gratuit, sauf le samedi. Tarifs : 12 € adultes, 6 € pour les 18 à 26 ans et demandeurs d’emploi et gratuit pour les moins de 18 ans. Programme complet : http://jazzagomene.fr/ou www.facebook.com/JazzAGomene. Inscriptions au stage de funk, tél. 06 80 77 64 65.

Dimanche, le club de Laurmené a remis un chèque de 150 € à l’association Tiers-monde du pays de Merdrignac, représentée par Madeleine Leduc et Daniel Renault, au profit du Téléthon. En prélude au match du jour, une minute de silence a été observée en mémoire du père du joueur Frédéric Izel. Le match s’est soldé par une belle victoire de Laurmené, 6 à 2 face à Evran. Ouest-France

94b1f1507d023320386f42567099239e-football-laurmene-remet-150-eu-au-profit-du-telethon