les-parents-deleves-defendent-leurs-ecoles

Samedi, près de 300 parents d’élèves du Centre-Bretagne se sont rassemblés à Merdrignac. Ils refusent la sortie de leur secteur de la carte de l’éducation prioritaire.

Samedi matin, les associations de parents d’élèves du secteur ont organisé une rencontre à l’école Le Petit Prince pour montrer leur volonté de rester dans la carte de l’éducation prioritaire.

Les parents d’élèves du Centre-Bretagne revendiquaient le maintien du Réseau de réussite scolaire permettant de limiter les effectifs par classe et de renforcer les moyens humains et financiers alloués aux écoles et au collège.

Ils estiment que la réforme de l’éducation prioritaire de 2015, mise en œuvre par le ministère de l’Éducation exclut les communes de Gomené, Illifaut, Laurenan, Loscouët-sur-Meu, Merdrignac, Mérillac, Saint-Launec, Saint-Vran et Trémorel.

Pas de cris, pas de banderoles mais une manifestation conviviale rythmée par danses et musiques.« Nous souhaitions un rassemblement dynamique pas agressif » lance un parent. Le député UMP, Marc Le Fur était présent. « Rien est encore fini. Trop de décisions sont hostiles au monde rural. Je suis en discussion avec le recteur. Il faut conserver ce qui marche bien »

Les commentaires sont fermés.